Aller au contenu principal

SWA renforce la participation de la société civile à des forums régionaux

Sanitation and Water for All Secretariat
12 Feb 2020

Le partenariat mondial Assainissement et eau pour tous (SWA) aide son groupe catégoriel de la société civile à plaider en faveur de mécanismes de redevabilité plus solides aux niveaux régional, national et mondial. En 2018, SWA a soutenu une étude intitulée « Global Review of National Accountability Mechanisms for SDG6 » (Examen mondial des mécanismes de redevabilité nationaux relatifs à l’ODD 6) dont le but était d’évaluer la nature des mécanismes de redevabilité nationaux existants ainsi que les obstacles et les possibilités liés à leur renforcement. Cet examen a donné lieu à la formulation de recommandations nationales et mondiales dans 25 pays sur les méthodes de renforcement des mécanismes existants.

Ce processus et les résultats de l’étude cherchent à renforcer la capacité de la société civile à plaider en faveur de mécanismes de redevabilité nationaux plus solides et efficaces. Ces efforts menés par SWA ont aidé les partenaires de la société civile à définir leurs stratégies de plaidoyer régionales et nationales, à concevoir des messages communs ainsi qu’à améliorer la redevabilité et la visibilité de leurs organisations au sein de différents forums régionaux et nationaux.

SACOSAN

D’après les résultats de l’étude sur la redevabilité, Freshwater Action Network Asie du Sud (FANSA), un partenaire de la société civile de SWA a, aux côtés de ses divisions nationales, plaidé en faveur de la formulation d’engagements lors de la SACOSAN. Ces efforts ont permis aux gouvernements de formuler des engagements axés sur les comportements collaboratifs de SWA et sur le renforcement du secteur. À la suite de la SACOSAN, SWA a aidé FANSA à organiser une réunion avec les principales OSC de la région en août 2018 (au Sri Lanka). Lors de cette réunion, FANSA a défini une stratégie régionale de plaidoyer destinée à examiner les progrès accomplis sur les engagements et à les associer à d’autres processus comme le mécanisme de redevabilité mutuelle de SWA.

AfricaSan

SWA a soutenu le Réseau africain de la société civile sur l’eau et l’assainissement (ANEW), un réseau régional d’OSC africaines membre du partenariat et impliqué dans le domaine de la gestion durable de l’eau, de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement. SWA collabore étroitement avec ANEW pour renforcer la gouvernance de l’organisation, afin que le réseau puisse jouer un rôle actif dans la responsabilisation des gouvernements et nouer des liens entre l’AfricaSan et la Réunion des ministres du secteur ainsi que les engagements de SWA. L’organisation SIMAVI était présente lors de l’AfricaSan en tant qu’OSC membre de SWA et représentait les Pays-Bas. Elle a organisé un événement annexe intitulé « Dialogue de la société civile », auquel ont également participé certains des ministres membres du Conseil des ministres africains chargés de l’eau (AMCOW). Sareen Malik, membre du Comité directeur régional des OSC de SWA et coordinateur d’ANEW, a lancé cet événement annexe sur le « Dialogue de la société civile » et, aux côtés de SIMAVI, a défendu les recommandations fondamentales issues de l’étude sur la redevabilité. Lors de cet événement, l’AMCOW a invité les OSC africaines à collaborer avec les gouvernements nationaux afin de tenir les engagements de Ngor et, en particulier, de soutenir les gouvernements dans la création de nouvelles directives pour la Politique d’assainissement pour l’Afrique. L’AMCOW considère l’ANEW comme une voix pour les OSC du secteur EAH en Afrique. Le réseau a également participé à la rédaction de la Déclaration multipartite de l’AfricaSan.

LatinoSAN
SWA a plaidé en faveur d’une représentation de la société civile, dès les étapes de planification de la LatinoSAN, et a aidé des OSC à participer aux réunions de planification. SWA a soutenu l’Asociación Regional Centroamericana para el Agua y el Ambiente (ARCA) pour qu’elle organise un webinaire sur la définition de messages communs pour la LatinoSAN et qu’elle dirige la délégation des OSC, composée de plus de 10 représentants de la région. Les messages qui soulignaient les principaux comportements collaboratifs de SWA ainsi que ceux du groupe catégoriel des OSC de SWA ont été communiqués lors de la réunion. Les messages sur la redevabilité ont quant à eux été intégrés à la Déclaration officielle de San José.