Aller au contenu principal

SWA Partner Exchange Forum: multi-stakeholder collaboration to answer COVID-19 outbreak

Sanitation and Water for All
15 Jun 2020

Le 8 avril, le partenariat Assainissement et eau pour tous (SWA) a organisé un « Forum d’échanges entre partenaires » consacré à l’urgence provoquée par la COVID-19 et la riposte. Une quarantaine de partenaires, représentant la société civile, le secteur privé, des instituts de recherche et d’enseignement et des organismes d’assistance extérieure, ont participé à ce forum de discussion en ligne.

Dans le respect de la règle de Chatham House, les partenaires de SWA ont utilisé cette plateforme comme un espace sûr pour échanger de façon ouverte au sujet des informations, des expériences et des difficultés liées à leur riposte contre la COVID-19 et pour étudier les possibilités d’assistance et de collaboration entre groupes catégoriels aux niveaux mondial et national. Ce forum leur a également donné l’occasion de comprendre comment le cadre de SWA et le mécanisme de redevabilité mutuelle pouvaient servir à soutenir les partenaires pendant la crise et lors de la période de récupération. 

Le Forum d’échanges entre partenaires a permis de faire émerger plusieurs messages clés, notamment les suivants :

  • Le Partenariat SWA a joué un rôle très actif en faveur des plaidoyers mondiaux et de la sensibilisation au sujet de la COVID-19 et de ses liens avec l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Cependant, l’action conjointe au niveau national ou local est fondamentale. Il faut davantage de collaboration au sein des pays entre les différents groupes catégoriels de SWA, y compris des liens directs avec les décideurs dans le pays ;
  • Le partenariat SWA peut apporter un soutien utile aux réseaux qui existent aux niveaux international et national et il dispose d’un important pouvoir de mobilisation ;
  •  Les partenaires de SWA proposent des solutions. Ils ont des idées et des réponses, qui reposent sur des connaissances et qui peuvent contribuer à la riposte contre la COVID-19 aujourd’hui et demain. 

Les partenaires ont mentionné d’autres problèmes et d’autres questions clés, notamment :

1. Faire en sorte que l’eau, l’assainissement et l’hygiène (EAH) occupent une place importante dans les interventions en matière de santé, aujourd’hui et demain
Les partenaires de SWA ont débattu au sujet du besoin urgent et de la possibilité d’élever le rôle de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, non seulement en matière de contrôle de la pandémie actuelle de COVID-19 et d’autres maladies, mais aussi pour souligner son rôle dans le renforcement de la résilience des pays, y compris au travers de systèmes de santé solides. Il est donc essentiel de commencer à envisager le monde d’après la COVID, notamment pour veiller à ce que l’EAH devienne un « investissement fondamental » pour les pays. Les ministres du secteur de chaque pays y trouvent également une occasion pour garantir que les gouvernements (en particulier les ministres des finances) mettent l’accent sur l’EAH dès aujourd’hui, ainsi qu’à l’avenir, pour nous préparer à affronter d’autres pandémies.
 

2. Combler le fossé entre la science, les politiques et la pratique dans les situations d’urgence
Différents instituts de recherche et d’enseignement partenaires de SWA ont évoqué des difficultés pour refermer la fracture entre la recherche, les politiques et les pratiques. Par exemple, il a été signalé d’importantes lacunes dans l’inclusion des travaux sur la contamination et la désinfection de l’eau à la riposte contre la COVID-19 pour permettre à ces données probantes de se traduire en conseils pratiques pour les décideurs politiques. La principale préoccupation de ces partenaires porte sur les façons de décrire les meilleurs comportements, d’aider à améliorer les pratiques de désinfection – ce qui constitue le principal domaine d’intervention – à l’aide de simples produits de nettoyage et de poudre de blanchiment et de communiquer ces éléments de preuve de sorte que les décideurs politiques puissent les comprendre.
 

3. Mobiliser l’action au niveau local pour toucher les populations les plus marginalisées 

  • Localiser les meilleures pratiques : Les partenaires de SWA considèrent que beaucoup a déjà été fait en matière de plaidoyers et de sensibilisation à l’échelle mondiale, mais qu’une action localisée est plus que jamais nécessaire. Les partenaires ont également cherché à savoir comment assurer un flux continu d’informations sur l’hygiène publique et la prise de conscience, en particulier dans les régions mal connectées à Internet.
  • Atteindre les plus faibles : Il faut de toute urgence identifier les personnes les plus marginalisées, savoir où elles se trouvent et comment les atteindre lors des périodes de confinement et de difficultés associées. Il faut également veiller à garantir que les données correctes provenant des bonnes personnes parviennent au gouvernement.
  • Besoin de financements coordonnés : Compte tenu du faible niveau de financement du secteur, des OSC ont demandé à d’autres partenaires de SWA issus des différents groupes catégoriels de faciliter l’action sur le terrain en canalisant et en soutenant les financements de façon coordonnée et à l’aide de plateformes de coordination conjointes avec les gouvernements. 
  • Enseignements tirés des épidémies d’Ebola : Le Liberia Wash Network, partenaire de la société civile, a expliqué comment des gouvernements avaient réactivé les mécanismes mis en place lors de la crise de l’Ebola, ce qui a contribué à réunir toutes les parties prenantes pour une riposte rapide contre la pandémie de COVID-19. 
  • Interventions du secteur privé : Des partenaires du secteur privé ont souligné leur rôle dans la fourniture de solutions rapides et innovantes sur le terrain (comme la conception d’installations de lavage des mains sans contact). D’autres partenaires travaillent avec les travailleurs informels de l’assainissement. Ils leur distribuent de la nourriture et mènent une étude consacrée aux effets de la COVID-19 sur ce groupe à la fois très vulnérable et en première ligne de la riposte contre la COVID-19.

4. Garantir l’efficacité des réseaux au niveau national

Plusieurs partenaires ont souligné l’importance de partenariats comme SWA et rappelé que c’est lors de ce type de crise que la valeur ajoutée de réseaux comme le nôtre prend tout son sens. Les partenaires de SWA ont insisté sur le fait que, dans chaque pays, il faut travailler avec les réseaux ou les mécanismes de coordination existants plutôt que d’en créer de nouveaux. Ces réseaux doivent réagir rapidement pour s’assurer que l’EAH fait partie intégrante des plans destinés à lutter contre cette pandémie et les prochaines.

Le Forum d’échanges entre partenaires de SWA constituera une plateforme récurrente pour échanger de façon continue des informations et des expériences, ainsi que pour identifier les domaines d’assistance entre groupes catégoriels et d’action collective entre les partenaires de SWA dans le monde et dans chaque pays du partenariat. 

 

Voir les autres Forum d’échanges entre partenaires de SWA