Aller au contenu principal

Expert: Comment la politique en matière du changement climatique et la finance peut améliorer les services de l'EAH

Jonathan Farr, Senior Policy Analyst for Water Security and Climate Change, WaterAid
25 Mar 2020

En juillet 2019, WaterAid, partenaire en recherche et d'enseignement de Sanitation and Water for All (SWA), a présenté des documents d’orientation politique au forum de haut niveau sur " le financement des objectifs de développement durable (ODD)" et "l'adaptation au changement climatique et la résilience et eau, assainissement et hygiène (EAH)." Alors que le changement climatique menace d'inverser les progrès déjà réalisés dans le secteur, il est crucial d'analyser la manière dont l'EAH s'inscrit dans les décisions d'adaptation au changement climatique, en particulier le financement climatique. Pour ce faire, SWA s’est entretenu avec Jonathan Farr, Analyste Sénior en politiques pour la sécurité de l’eau et le changement climatique à WaterAid.

Voici les extraits de l'interview:

SWA Q1: En voyant que le financement du secteur WASH est en soi assez limité et insuffisant, est-il possible de mobiliser un financement climatique? Et comment faisons-nous cela? (Vidéo disponible en anglais) 

 

SWA Q2: Dans les documents d’orientation politique sur le financement des ODD, WaterAid écrit: "Les gouvernements doivent augmenter la priorité à l’EAH dans leurs dépenses et travailler avec les partenaires pour faire en sorte que les ressources soient effectivement investies dans la mise en place de systèmes assurant des services durables aux personnes vulnérables et marginalisées. "

La question qui se pose est la suivante: Comment SWA puisse contribuer à ce sujet, puisque le but de SWA est d'accroître la priorité politique (et donc financière) du secteur de l’EAH? De plus, le cadre de la SWA aide à comprendre et à renforcer les systèmes du secteur. (Vidéo disponible en anglais)

 

SWA Q3: Les documents d’orientation politique indiquent également: "La mise en place d'une taxe sur le carbone dans le monde et l'élimination des subventions sur les combustibles fossiles contribueraient efficacement à la réduction des émissions de dioxyde de carbone, à la réduction de la pollution atmosphérique et à l'augmentation des revenus des États. Les fonds collectés pourraient faire une différence majeure afin de permettre aux pays et aux communautés vulnérables de s’adapter aux impacts négatifs du changement climatique, y compris l’insécurité croissante de l’eau." Tout d’abord, c’est une excellente idée - félicitations. Pour aller encore plus loin, les documents indiquent que "toute redistribution de fonds, hors la subvention au changement climatique, doit être distribuée comme un investissement compensatoire pour renforcer la résilience de ces communautés vulnérables". La question est donc la suivante: quels sont les première actions que WaterAid envisage de faire? (Vidéo disponible en anglais)

Pour lire les notes d’orientation politique de WaterAid, présenté lors du Forum de haut niveau 2019, cliquez ici.