Aller au contenu principal

Débats sur la pandémie : atteindre les communautés grâce à la radio et la télévision en Tanzanie, en Sierra Leone et au Niger

Sanitation and Water for All Secretariat
30 Jul 2020
« Les médias n’ont jamais eu un rôle aussi pertinent à jouer pour les personnes, leur communauté et nous autres membres de la société civile afin de garantir que les porteurs de devoir remplissent leurs fonctions fondamentales et garantissent un accès rapide et fiable à des services vitaux, comme l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène, qui constituent une première ligne de défense essentielle » 
– Musa Ansumana Soko, WASH-Net, Sierra Leone

 

L’amélioration des pratiques en matière d’hygiène passe souvent au second plan étant donné que la modification des comportements est considérée comme une entreprise complexe et difficile. La COVID-19 a cependant offert une occasion unique aux défenseurs du secteur, qui ont pu accroître l’importance de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (EAH). Avec l’aide de SWA, des partenaires de la société civile et des journalistes du secteur EAH ont lancé, dans trois pays, la production d’émissions de radio et de télévision dans le but de renforcer les messages sur les changements de comportement et de susciter le débat dans la population au sujet des besoins urgents pour une fourniture de services EAH efficaces.

En Sierra Leone, le Réseau EAH de la société civile (WASH-Net) a collaboré avec le Réseau des médias EAH (WASH Media Network) et produit trois émissions de débat à la radio ainsi que deux débats télévisés afin de souligner les difficultés actuelles du secteur, comme la coordination, les financements, les inégalités d’accès aux services et la volonté politique pour favoriser le changement dans la riposte contre la COVID-19 et la récupération. Les intervenants dans les médias comprenaient des représentants du Ministère des ressources en eau de Sierra Leone, de la Compagnie des eaux de Sierra Leone (Sierra Leone Water Company, SALWACO), de la Compagnie des eaux de la vallée de Guma (Guma Valley Water Company, service aux collectivités), de l’Agence nationale de gestion des ressources en eau (National Water Resources Management Agency, NWRMA), du WASH Media Network et du fournisseur de services de télécommunications. 

Freetown Media Interventions

Au cours des discussions, les participants ont abordé l’engagement du Gouvernement à répondre aux principaux défis du secteur grâce à une série de réformes institutionnelles et réglementaires comme l’examen des lois relatives aux Compagnies des eaux de Sierra Leone et de la vallée de Guma et de la loi sur l’Agence nationale de gestion des ressources en eau. Les Forums de coordination des districts sont à présent pleinement opérationnels pour la riposte d’urgence face à la pandémie actuelle. Les autres réformes essentielles comprennent notamment la mise en place de la Commission réglementaire sur l’électricité et l’eau et de l’Agence nationale de gestion des ressources en eau. Alors que 21 % des écoles de Sierra Leone n’ont pas accès aux services EAH, le Ministère de l’éducation primaire et secondaire (MBSSE) a défini des « Directives sur les subventions aux écoles » qui comportent des dispositions renforcées sur la nécessité d’investir dans l’EAH au sein des établissements scolaires. Parallèlement, le réseau des OSC du secteur EAH a évoqué le besoin urgent d’augmenter et de pérenniser les financements afin de préserver le Gouvernement de nouvelles situations d’urgence sanitaire. 

AYV TV

 

En Tanzanie, Médias pour l’autonomisation des communautés (Media for Community Empowerment, MACS) et la Société pour la population et le développement (Population and Development Society, PDS), partenaires de SWA, ont diffusé des messages radiophoniques (spots) et organisé des émissions de débat afin de permettre au public de mieux comprendre en quoi le lavage des mains avec du savon et de l’eau constitue une première mesure essentielle pour préserver sa sécurité. Dans les villes de Kigoma et Morogoro, en Tanzanie, PDS s’est associée à des spécialistes de la santé pour répondre à des questions fondamentales d’auditeurs, comme « Si je suis seul dans la brousse, est-ce que je dois utiliser du désinfectant et un masque ? », « Pourquoi les enfants sont-ils moins touchés par la COVID-19 que les personnes âgées ? », « La COVID-19 est-elle un châtiment DIVIN ? ». PDS a invité des représentants de la Ligue des aveugles de Tanzanie, qui ont rappelé le besoin urgent des personnes atteintes de handicap de pouvoir accéder aux services EAH pendant la crise de la COVID-19. Les émissions de radio ont été extrêmement populaires dans les villes de Kigoma et Mogororo, ce qui a poussé PDS à diffuser gratuitement des programmes comparables sur d’autres stations de radio. PDS a également produit des spots radiophoniques (messages), qui ont été diffusés pendant un mois sur les stations locales. Les spots diffusés en Swahili sont disponibles ici

Tanzania Tanga Photo

 

En avril, MACS a réuni des voix issues du terrain dans la région tanzanienne de Tanga afin de mettre en valeur les difficultés éprouvées par les communautés pour accéder à des services EAH de base. Ces thèmes et ces questions ont ensuite été mis en commun afin de servir de base à une émission de libre antenne avec la participation d’un spécialiste de la santé. MACS a également interrogé M. Ummy Mwalimu, Ministre de la santé, du développement communautaire, du genre, des personnes âgées et de l’enfance pour l’émission de radio. Au cours de ce programme, des auditeurs ont déclaré :

« Aujourd’hui, grâce à vous, je suis très heureux. Je ne connaissais pas les différentes étapes du lavage des mains, le médecin en studio a très bien parlé de ce sujet. Il est très important pour nous de bénéficier de telles informations, qui nous aident à lutter contre le coronavirus »
– un auditeur du village de Muheza, région de Tanga, Tanzanie

-

« Vous avez réalisé quelque chose de véritablement formidable avec la création d’un programme radiophonique à un moment aussi important, alors que nous avons besoin de savoir comment nous protéger contre le coronavirus. »
– un auditeur du village de Mikanjuni, région de Tanga, Tanzanie
-
« Je suis très heureux d’entendre que des personnes peuvent guérir de la COVID-19, comme l’a affirmé le Ministre de la santé. Je demande à mes concitoyens de ne pas paniquer, la peur est trop mauvaise conseillère. »
– un auditeur du village de Mkinga, région de Tanga, Tanzanie

-

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour écouter l’émission de radio (en Swahili).

 

Au Niger, le Réseau des journalistes pour l’eau, l’hygiène et l’assainissement (REJEA) a collaboré avec le Ministère de la santé et le Ministère de l’eau et de l’assainissement ainsi que d’autres partenaires de la société civile pour définir des messages sur les mesures de prévention adoptées par le Gouvernement. Le REJEA a produit des spots radiophoniques en trois langues (français, haoussa et zarma) et a assuré 48 diffusions à des heures de grande écoute sur la station Voix du Sahel. Les spots radiophoniques sont disponibles ici