Aller au contenu principal

Présidente-directrice générale

Catarina de Albuquerque

Mme de Albuquerque a rejoint SWA en 2014. Définir les orientations stratégiques du partenariat, jouer un rôle de plaidoyer influent et important en faveur de SWA tout en assurant la direction du secrétariat figurent parmi ses priorités en tant que PDG.

Avant de prendre ses fonctions chez SWA, Mme de Albuquerque était la première Rapporteuse spéciale de l’ONU sur le droit à l’eau potable et à l’assainissement.

Entre 2004 et 2008, elle a présidé aux négociations du Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, que l’Assemblée générale de l’ONU a adopté par consensus le 10 décembre 2008. Elle a également participé à la rédaction de plusieurs autres normes internationales en matière de droits de l’homme, notamment deux protocoles facultatifs à la Convention relative aux droits de l’enfant, l’un concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés et l’autre la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants.

Mme de Albuquerque était invitée comme professeur aux facultés de droit des Universités de Braga et de Coimbra au Portugal, ainsi qu’à la faculté de droit Washington de l’American University et au Centre interuniversitaire européen pour les droits de l’homme et la démocratisation. Elle était conseillère juridique spéciale au au Bureau de documentation et de droit comparé, institution indépendante du Bureau du Procureur général du Portugal. Au cours de sa carrière, elle a également travaillé, entre autres, pour la Direction du développement et de la coopération en Suisse, la Commission européenne, l’UNICEF et le PNUD. Elle a travaillé en Angola ; au Bangladesh; au Brésil; au Costa Rica; en Égypte ; aux États-Unis ; au Japon; en Jordanie ; au Kenya; aux Kiribati; en Moldavie ; au Mozambique ; en Namibie ; au Nicaragua ; au Portugal ; en Roumanie ; au Sénégal ; en Slovénie; en Suisse ; en Thaïlande ; au Timor-Leste ; en Tunisie ; à Tuvalu et en Uruguay.

Le Parlement portugais lui a remis la Médaille d’or des droits de l’homme (le 10 décembre 2009) pour son travail remarquable en faveur des droits de l’homme. Ses efforts dans le domaine des droits de l’homme ont été également salués par le président de la République du Portugal, qui lui a conféré (en octobre 2009) l’ordre du Mérite, distinction qui récompense un individu pour son courage, ses réalisations ou les services qu’il a rendus. L’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill lui a décerné un diplôme honoraire.

Elle est titulaire d’un diplôme de droit de la faculté de droit de l’Université de Lisbonne (Portugal) ) et d’un Diplôme d’études supérieures de l’Institut universitaire de hautes études internationales (Genève, Suisse).

Suivez Catarina de Albuquerque sur Facebook et Twitter